L'humanisme et la Renaissance

  • Une rupture ?

  • Une période d’effervescence culturelle et artistique.

L'humanisme, une vision renouvelée de l'homme

 

Définition livre*.

Personnage à suivre*.

1.La rupture avec le Moyen Âge

 

Un fait /

Après 1453 et la prise de Constantinople, des savants grecs s'installent en Italie

Ils ont emporté avec eux des manuscrits de l'Antiquité grecque.

Les humanistes*, se mettent à étudier ces œuvres antiques. Ils  en font des traductions.

Les humanistes* rejettent la période précédente, qu’ils baptisent du nom péjoratif de « Moyen Âge »

  • Au Moyen Âge, on s'intéressait surtout à Dieu et à l'au-delà.

 

Les humanistes*, mettent l'Homme au centre de leurs préoccupations. Ils sont curieux de tout.

 

L'éducation et les études leur semblent le meilleur moyen de faire progresser l'humanité.

 

  • Ils s’intéressent à la cartographie, l'anatomie du corps humain, à l’univers…

  • Des découvertes sont réalisées en mathématiques, en médecine et dans les sciences du vivant.

 

1512, Copernic  et l’hypothèse de l’héliocentrisme (doc).

'

La révolution copernicienne

Après de longues recherches, je me suis enfin convaincu que le Soleil est une étoile fixe, entourée de planètes qui tournent autour d’elle et dont elle est le centre et le flambeau. Que tous les phénomènes des mouvements diurnes et annuels, le retour périodique des saisons, toutes les vicissitudes de la lumière et de la température de l’atmosphère qui les accompagnent, sont les résultats de la rotation de la Terre autour de son axe et de son mouvement périodique autour du Soleil. Que le cours apparent des étoiles n’est qu’une illusion d’optique, produite par le mouvement réel de la Terre et par les oscillations de son axe […]. Bien que toutes ces choses soient presque impensables et assurément contraires à l’opinion de la multitude, néanmoins, nous les clarifierons, du moins pour ceux qui n’ignorent pas les mathématiques.

Nicolas Copernic, De la révolution des orbes célestes, 1543.

Aristote et le couple Copernic / Galilée ont deux visions opposées du fonctionnement de notre Univers.

 

 

Aristote et le couple Copernic / Galilée ont deux visions opposées du fonctionnement de notre Univers

  • Le géocentrisme / Théorie qui place la Terre au centre de l’Univers. Elle est évidemment la favorite de l’église et ne peut être remise en cause.

  • L'héliocentrisme / Théorie qui place le Soleil au centre de l’Univers

 

 

“Et pourtant elle tourne..."

 

Ces mots ont été prononcés par ,Galilée mathématicien-physicien-astronome, à l’issue de son procès. Il était jugé pour avoir soutenu la théorie de l'héliocentrisme  de Copernic

Galilée était né à Pise en 1564 et mort  près de Florence, le 8 janvier 1642 . Il fut jugé par l' Inquisition pour hérésie et le verdict de ce long procès fut prononcé le 16 Juin 1633.

Commentaire : des d'avis sur cette vidéo relèvent des erreurs dans la démonstration. Exemple l'expérience proposé par Galilée à ses juges ne se déroule pas dans le vide (donc impossible à démontrer--allez voir la seconde vidéo) .

Regardez la seconde vidéo, le scientifique et philosophe des sciences Etienne Klein explique comment la loi physique de la chute des corps a été mise au jour, et comment ce que l'on croit voir peut être trompeur... Car comme il le dit lui-même, "ce n’est pas en observant les phénomènes que l’on comprend les lois qui les gouvernent."

Galilée a aussi eu l'idée de tourner le Téléscope vers le ciel pour observer les étoiles et autres objets célestes.

À partir de 1623, il publie des ouvrages dans lesquels il soutient les théories de Copernic, qui affirme que la Terre tourne autour du Soleil, et non le contraire

Le principe d'équivalence (vidéo) découvert par Galilée stipule que tous les corps tombent dans le champ de gravitation de la même façon, quelles que soient leur masse et leur composition. Ce principe est à la base de la théorie de la relativité générale d'Einstein.

2. Plus loin+.

Les ingénieurs*.

Le plus célèbre d’entre eux / Léonard de Vinci*

Les ingénieurs essayent d’appliquer les sciences mathématiques aux arts mécaniques.

Ils se mettant au service de princes ambitieux et cultivés, ils acquièrent un poids important dans la société.

Léonard de Vinci propose ainsi au duc de Milan de lui fabriquer des machines de guerre (doc. 3 p 125).

André Vésale*.

Grace aux dissections qu’il a pratiquées, ce Flamand (1514-1564) fait avancer la connaissance du corps humain. Il a aussi été un grand chirurgien comme  Ambroise Paré (cliquer/ article Wikipédia) en France.

3. Pour conclure / un esprit scientifique à relativiser.

  • La Renaissance est cependant davantage une période de transition qu’une phase de rupture totale avec le Moyen Âge.

  • La plupart des innovations sont plus des perfectionnements techniques que de véritables inventions.