Effondrement et Refondation Républicaine 1940-1946

L'effondrement de la république

1/9/1939

L'Allemagne déclare la guerre à la Pologne

Débute la "Drôle de Guerre"

  • Mai 1940 .les forces allemandes pénétrent en Belgique. Le 10 mai,Britanniques et Français répondent à l'attaque ..

  • Paul Reynaud, président du conseil, dans un discours : " L'armée française a tiré l'épée.." 

  • Mais,les  Allemands ont concentré leurs meilleures troupes dans les Ardennes dont sept divisions blindées 

  • Sedan est prise le 12 mai., c'est le début de la "débacle".

Le15 mai, Reynaud déclare à Churchill : « Nous sommes battus, nous avons perdu la bataille».Le 18, annonce  la nomination du maréchal Pétain au poste de vice-président du Conseil

6 juin 1940, Reynaud fait entrer le général de Gaulle, comme sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale. 

14 juin :les troupes allemandes entre dans Paris, 

 

Le16 juin : Reynaud démissionne et Pétain est nommé chef du gouvernement français.

Le régime de Vichy

Le cadre

Le18 juin; De Gaulle à la BBC.demande aux Français de poursuivre la lutte.

La disparition de la république

La "Révolution nationale"

La brutalité et "l'Ordre"

L'antisémitisme

Les formes de la "Collaboration"

et la violence

Le 17 juin,Pétain parle aux français à la radion: « C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. » et De Gaulle gagne Londres

Chaîne de ArchivesRadio.

1/2 2000 ans d'Histoire sur France Inter de Patrice Gélinet avec Jean-Pierre Richardot (historien)

2/2

1-22.jpg
1-22.jpg

press to zoom
1-19.jpg
1-19.jpg

press to zoom
1-002.jpg
1-002.jpg

press to zoom
1-22.jpg
1-22.jpg

press to zoom
1/15

"La débacle"

Prisonniers de guerre

Les Formes de

la Résistance

Cours du livre p98

Cours du livre p104

L'Affiche rouge

Le 21 février 1944, les murs de Paris se couvrent de grandes affiches rouges. Placardées à 15 000 exemplaires, elles font état de l'exécution au mont Valérien de 23 « terroristes » membres d'un groupe de FTP (francs-tireurs partisans), qualifiés d'« armée du crime ».

Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a perdu son père dans le génocide arménien.

​​

https://www.herodote.net/21_fevrier_1944-evenement-19440221.php

Affiche rouge.jpg

Léo Ferré : L'Affiche rouge (Aragon)
Mais aussi le 30 nov. 2021 • Feu! Chatterton chante Aragon et Ferré à ll'Olympia..et

lavilliers chante l affiche rouge en 2011

Le texte d'Aragon

Vous n'avez réclamé la gloire ni les larmes

Ni l'orgue ni la prièr' aux agonisants

Onze ans déjà que cela passe vit' onz' ans

Vous vous étiez servis simplement de vos armes

La mort n'eblouit pas les yeux des Partisans

Vous aviez vos portraits sur les murs de nos villes

Noirs de barbe et de nuits hirsutes menaçants

L'affiche qui semblait une tache de sang

Parce qu'à prononcer vos noms sont difficiles

Y cherchait un effet de peur sur les passants

Nul ne semblait vous voir français de préférence

Les gens allaient sans yeux pour vous le jour durant

Mais à l'heure du couvre-feu des doigts errants

Avaient écrit sous vos photos

MORTS POUR LA FRANCE

Et les mornes matins en étaient différents

Tout avait la couleur uniforme du givre

A la fin février pour vos derniers moments

Et c'est alors que l'un de vous dit calmement

Bonheur à tous bonheur à ceux qui vont survivre

Je meurs sans haine en moi pour le peuple allemand

Adieu la peine et le plaisir adieu les roses

Adieu la vie adieu la lumière et le vent

Marie-toi sois heureuse et pense à moi souvent

Toi qui va demeurer dans la beauté des choses

Quand tout sera fini plus tard en Erivan

Un grand soleil d'hiver éclaire la colline

Que la nature est belle est que le coeur me fend

La justice viendra sur nos pas triomphants

Ma Mélinée ô mon amour mon orpheline

Et je te dis de vivre et d'avoir un enfant

Ils étaient vingt et trois quand les fusils fleurirent

Vingt et trois qui donnaient leur coeur avant le temps

Vingt et trois étrangers et nos frères pourtant

Vingt et trois amoureux de vivre à en mourir

Vingt et trois qui criaient la France en s'abattant

Sources Histoire Géo édition Belin