Mers et océans  

Nous allons réfléchir et travailler sur des espaces fréquentés depuis l’antiquité (et même avant) par l’homme/

Les mers et les océans.

A Marseille, la recherche archéologique a permis de retrouver le site du port antique. Il est aujourd'hui mis en valeur.

Son 10
00:00 / 00:24

MUSÉE D'HISTOIRE DE MARSEILLE

Un trésor archéologique | Port Antique | Musée d'Histoire de Marseille

Des pièces exceptionnelles ont accosté au Port antique du Musée d’Histoire de Marseille : En effet, pour faciliter la compréhension de cet espace antique de navigation (« la corne du port » constituait à l’origine la fin de la calanque du Lacydon par laquelle le développement de Marseille

Les hommes ont toujours navigué sur les mers et les océans mais jusqu’au 15 siècle (tout au moins pour les Européens)  ils ne pouvaient le faire qu’en logeant les côtes.

Au 15 siècle:

les Portugais par le sud, en contournant l’Afrique puis les  Espagnols  par l’ouest, partent à la recherche de nouvelles routes maritimes.

Leurs motivations : le commerce, éliminer la concurrence,  le contrôle des échanges, s'emparer des ressources puis la conquête et … aussi la religion .

 

 

Track Name
00:00 / 01:04
Magellan.jpg

Le 20 septembre 1519,  cinq navires et leurs  275 hommes d'équipage quittent Sanlúcar à l’embouchure du Guadalquivir.

L’expédition commandée par Magellan est financée par l’Espagne.

Son  objectif : rallier l’archipel des Moluques par l’ouest en contournant le continent américain pour  avoir accès aux épices sans  traverser l’océan Indien contrôlé alors par les Portugais.( vous voyez, tout est affaire d’argent.

Le 4 septembre 1522  après un périple de 1 080 jours et  86 000 kilomètres, le Basque  Elcano, le commandement de la Victoria atteint Séville.

L’expédition apporte la preuve qu’il est possible de faire le tour de la terre par la voie maritime

source www.histoirealacarte.com

 

 

Track Name
00:00 / 01:04

Au début du XVIe siècle

[…] le Portugal s'est construit l’empire commercial et maritime le plus étendu que le monde ait jamais connu […] de l’Amérique du Sud, jusqu’à l’extrême Orient en passant par les côtes de l’Afrique et celles de l’Inde.[…] C'est un empire d’iles et de comptoirs […] obtenus par la force ou par des accord avec les pouvoirs locaux comme à Macao .

Ces comptoirs fortifiés, servent d’escale aux navires portugais et servent de centres d’achat et d’entrepôts de marchandises.

Grâce à ce réseau le Portugal détourne à son profit une grande partie du commerce des épices vers l’Europe qui était, jusqu’ici, assuré par Venise […] et parviennent […] à remplacer les intermédiaires arabes pour assurer les échanges  entre l’Afrique, l’Inde et le golfe Persique.

L’apogée de cet empire se situe entre 1525 et 1550. 

source https://www.histoirealacarte.com

Empire portugais.jpg

Accélérons le temps. 

Passons sur les premiers empires coloniaux.

Et arrêtons- nous quelques instants au 17e siècle.

La première compagnie de commerce maritime française voit le jour.

La Compagnie des Indes orientales

 

Elle était   une entreprise  coloniale créée par Colbert en 1664.

 

Ses  navires et capitaines  « naviguaient  et négociaient les produits et ressources des terres depuis le cap de Bonne-Espérance jusqu’aux Indes »

La compagnie donna à la France l’outil de commerce qui l’autorisa (lui permit) à  concurrencer un temps la Compagnie anglaise des Indes orientales et la Compagnie néerlandaise des Indes orientales.

​​source https://www.histoirealacarte.com

Track Name
00:00 / 01:04

Carte de synthèse 1

Track Name
00:00 / 01:04

Avançons jusqu’au 19e siècle et la révolution industrielle.

Plus aucun obstacle technique et technologique n’interdit, alors l’accès aux régions du monde et l’exploitation de ses ressources à grande échelle.

La puissance anglaise développe son expansion impériale tout au long du 19ème siècle grâce à la maîtrise incontestée des mers.

Le canal de Suez raccourcit la route vers les Indes.

La navigation à voile disparait remplacée par la machine à vapeur.

Le Titanic s'apprête à faire sa première traversée

Carte de synthèse 2

 

La mondialisation  s’accélère, elle ne s’arrêtera plus jamais

 

Pourtant aujourd’hui la "belle mécanique" semble un peu grippée..la faute au  le coronavirus

La mondialisation, c'est donc la mise en liaison de  l'ensemble des espaces de la planète recouverte au 3/4  par les océans et les mers

Les mers et les océans en sont bien au cœur de la  mondialisation.

C'est par eux que transitent les marchandises  qui circulent entre les différentes parties du monde.

L’essentiel de ce que les sociétés produisent, transforment, consomment et vendent est transporté par la mer.

 

  • les matières premières,

  • les énergies

  • les produits manufacturés.

Enfin l’une des principales manifestations de cette mondialisation est l'explosion du transport maritime par conteneurs

​​

Track Name
00:00 / 01:04
Mers 21 1.jpg
00:00 / 01:04

Nous ne pourrons éviter de parler du réchauffement climatique et pour deux raisons.

D’abord, parce qu’il  Il est le produit et la conséquence de la croissance économique, du «  progrès technologique », de l’enrichissement des sociétés mais pas de toutes.

Et puis parce qu’il impacte tout.

Il favorise sans doute , quelque part ,à court termes, en le prolongeant notre système de développement économique mais nous laisse à moyen terme en partie démunis face aux interrogations sur l’avenir de la terre, l’avenir des sociétés et l’avenir de l’homme.

 

Et cela a d’importantes conséquences comme