Penser et représenter l'homme

Je retiens

Fiche 3

​​​

 

 

1. Italie, foyer de la Renaissance

L'Italie est le premier foyer de la Renaissance.

Les villes montrent leur puissance et leur richesse  par l'édification de beaux monuments.

Les grandes familles qui  les dirigent passent commande aux artistes qu'elles accueillent.

Elles pratique le deviennent les mécénat en assurant leur entretien.

Au XVe siècle, Florence, dirigée par les Médicis, est le centre  de cette Renaissance artistique

La vidéo illustre cet aspect de la renaissance et présente "ces hommes de la renaissance" italienne.

Michel Ange est l'un d'entre eux.

 

Au XVIe siècle, Florence [...] perd de son importance au profit de Rome.

En 1508, le pape Jules II lui confie  la peinture du plafond de la chapelle Sixtine.

Michel‑Ange peint la chapelle Sixtine (Point de passage  p120)

Pour commencer

La bande annonce  de "L'Extase et l'Agonie" (The Agony and the Ecstasy)  film réalisé par Carol Reed, sorti en 1965. Il met en vedette Charlton Heston dans le rôle de Michel-Ange et Rex Harrison dans celui du pape Jules II.

Puis une seconde bande annonce d'un film et document ( en Italien) du Maitre.

Puis la présentation d'une œuvre original «Michel-Ange» par Hector Obalik / la première critique d'art en BD

En 1505, Michelangelo Buonarroti (1475-1564), artiste florentin, est surtout connu comme un sculpteur, auteur d’œuvres remarquées : la Pietà en 1499 ou encore le David en 1504. Le pape Jules II lui demande alors de réaliser son tombeau dans la basilique Saint-Pierre à Rome, avant de lui confier la réalisation de la peinture du plafond de la chapelle Sixtine (long de 40,5 m et large de 14 m), construite à la fin du XVe siècle. Aux fresques représentant les apôtres commandées par le pape, Michel‑Ange obtient la possibilité d’ajouter neuf scènes illustrant la Genèse. Il y travaille entre 1508 et 1512.

Le livre scolaire

L'étude se propose de répondre à la question inhérente (inséparable de ) à toute création artistique.

( ici transposé au XVI° siècle).

Quelles sont les conditions de création d'un chef d’œuvre artistique de la renaissance?

Bramante  ( l'architecte de Saint Pierre de Rom pense que  Michel‑Ange  refusera le chantier de la chapelle que lui propose le pape Jules II (Doc. 1). Pourtant, Michel Ange accepte mais doit affronter  d'immenses difficultés (durée du chantier, argent, particularités du chantier)

Décrivez la manière dont l’artiste représente les corps des personnages. (cliquer sur l'image du plafond)

 

2. Les artistes

 

En peinture, les artistes de la renaissance:

 

/ ne se limitent plus aux sujets religieux

/ s'inspirent de la mythologie.

/ se servent des progrès de l'anatomie pour mieux représenter le corps humain

/ améliorent l'art du portrait.

/ découvrent les règles de la perspective

/ utilisent de nouvelles techniques : ils ne peignent plus seulement sur du bois ou sur des murs, mais aussi sur des toiles et   

se mettent à utiliser la peinture à l'huile, inventée aux Pays-Bas.

/  changent  de statut  /Au Moyen Âge, il était considéré comme un artisan.

Peu à peu, on le considère comme un créateur et il signe ses œuvres bien qu'il soit encore à la tête d'un atelier avec des compagnons et des apprentis.

 

 

Les architectes, eux, reviennent aux formes antiques

  • Fronton

  • Colonnes

  • Chapiteaux

  • coupole

Ils s'appuient sur les connaissances mathématiques

Ils  créent des dômes gigantesques, comme celui de la cathédrale Sainte-Marie-de-la-Fleur à Florence puis de la basilique Saint-Pierre à Rome.

3. La Renaissance se diffuse hors d'Italie

En France, les rois et les nobles sont séduits par l'art nouveau à l'occasion.

Les guerres d'Italie de 1494 à 1516.

François 1er (1515-1546) fait venir en France des artistes comme Léonard de Vinci ou Benvenuto Cellini.

L'influence de l'Italie se fait sentir dans les châteaux de la Loire et dans ceux d'île de France.

Ils gardent des caractéristiques françaises (toits en ardoise, Durs...) mais adoptent des formes italiennes (chapiteaux, pilastres, frontons...).

 

Dans les Pays-Bas, l'art est soutenu par les riches marchands qui commandent des peintures, des objets de luxe et se font construire de belles demeures.

 

Les artistes sont influencés par l'Italie dans leurs techniques mais ils peignent des portraits, des paysages flamands (Brueghel l'Ancien).

En Allemagne, Dürer perfectionne l'art de la gravure r: ses portraits sont d'une grande précision.

​​

                                                                   Bruegel Unseen Masterpieces